Activités du marchand de biens

 

Moins de 40 000 transmissions de fonds de commerce l'an dernier




 

 


L’activité de marchand de biens ne s’improvise pas, et ne nécessite aucun diplôme, ni autorisation, mais des connaissances du milieu de l’immobilier, de l’urbanisme, des métiers similaires sur lesquels il est interdit de déborder ou d’exploiter en raison de la nécessité de diplômes et formations diverses. Il est donc indispensable avant de démarrer l'activité, d'observer le marché, prendre des contacts et informations auprès des mairies, services de l’urbanisme, etc. Le notaire va être un acteur très présent et son recours sera obligatoire lors de la vente du bien acheté précédemment.

Un marchand de biens achète pour revendre sur le créneau de l’immobilier. Sont but doit être le profit. Les activités qu’il peut exercer sont exclusivement les suivantes :


• Biens immeubles.

Achat et revente de tout bien immobilier déjà construit et non à construire, qu'il soit destiné à l'habitation ou à des activités commerciales, artisanales ou libérales, entreprises individuelles ou sociétés. Rappel : un bateau, par exemple n'est pas un bien immobilier. Obligation de l'intervention du notaire achat/vente)

• Fonds de commerce,

Tout fonds de commerce commercial, artisanal, libéral peut être acheté pour être revendu avec des bénéfices. Pas d'obligation d'intervention de notaire.

• Achat et revente de terrains à bâtir
,

Peuvent être achetés dans la perspective de le viabiliser et le revendre pour la construction de biens immobiliers (habitation, commerciaux, libéral, artisanal, etc.). Intervention obligatoire du notaire.

• Parts ou actions de sociétés dont l'activité est l'immobilier.

Moins connu, le marchand de biens peut acheter partiellement ou la totalité des parts d'une société à prédominance immobilière. Il les revendra en respectant les statuts et le Code de commerce. Sa marge de profits est libre.

Il ne peut que vendre ce qu'il a acheté par conséquent, ne peut donc revendre le bien dont il n'est pas propriétaire, comme l'action de vendre une maison sur laquelle il ne ferait que percevoir une commission. Cette profession présente des risques, il convient d'étudier attentivement les prêts à court terme, et les possibilités rapides de revente. La première affaire est primordiale pour se constituer une trésorerie.


cession-de-fonds-ce-commerce Il est important d'établir un contact étroit avec des banques et autres organismes financiers. La comparaison des informations sur les modalités d'obtention de prêts à court terme à des taux les plus avantageux possibles sera primordiale. Les banques financent rarement au delà de 70 à 80% du prix du bien immobilier, des transactions ou/et du prix du ou des terrains (avec ou sans les travaux de rénovation s’ils sont nécessaires). Il est bon de se constituer un capital de départ représentant l’apport de 20 à 30%.


Éventuellement, pour une partie fraction du budget, on peut exceptionnellement faire appel aux crédits à la consommation pour compléter l’autre crédit. L’avantage est la plus grande facilité d’obtention, l’inconvénient, le taux d’intérêt est beaucoup plus important qu’un crédit immobilier.


Enfin, il est courant de faire appel à un courtier en crédit. C’est lui qui se charge de monter votre dossier et de prospecter les organismes financiers. Sur internet, vous en trouverez pour votre région.


Le "Dossier-kit de création de l'activité de marchand de biens", expose les différentes facettes de chacun de ces volets.

Enfin, pour ce qui concerne la rentabilité, d’après notre enquête, elle se situe entre 13 et 15% sur la moyenne de l’année. Parfois beaucoup plus, voire le double selon la nature de la transaction. Il faut cependant rester très prudent et flairer les bons coups et les bonnes périodes...

 

Autres articles sur le même thème :

Régime fiscal du marchand de biens

Caractéristiques du marchand de biens
Sommaire de tous les articles publiés sur ce site

 


 

© Éditons Juridiques Pratiques - Devenir-MarchandDeBiens.com - 111, avenue Victor Hugo 75784 Paris cedex 16

Contact par mail - REGISTRE DU COMMERCE : Paris 510515661 - Tél : (messages SMS) 07 83 29 39 54 -
HEBERGEMENT : OVH 59100 Roubaix. DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : John Martial.